S’il est à Paris un monument qui se détache des autres bâtiments religieux – cathédrales, églises ou chapelles chrétiennes -, c’est bien la Grande Mosquée de Paris. Témoin des influences issues de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient et à l’origine construite pour célébrer l’amitié franco-arabe, la Grande Mosquée de Paris est rapidement devenue un monument d’une importance capitale pour l’ensemble de la communauté musulmane de Paris et de la France, mais également un lieu de vie, de savoirs et d’échanges culturels.

Histoire

grande-mosquee-de-parisLa Grande Mosquée de Paris est la plus vieille mosquée de France encore debout. Construite entre 1922 et 1926, elle est classée sur la liste des monuments historiques de la ville depuis 1983. Sa construction n’a pourtant pas toujours été une évidence.

Si l’idée de construire un lieu de vie, de recueillement et de savoirs pour les musulmans de France semble remonter à l’Ancien Régime et le règne de Louis XV, elle n’est réellement formulée qu’au milieu du XIXème siècle par le sultan ottoman Abdul Hamid. Ce souhait fait écho dans la société colonialiste de l’époque, fortement intéressée par l’Orient dont on découvre pour la première fois les richesses. À cette époque néanmoins, les difficultés que rencontre l’empire ottoman ne lui permettent pas de financer de tels travaux, et seul un carré réservé au cimetière du Père Lachaise permet aux musulmans d’honorer leurs rites religieux quotidiens et mortuaires.

À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, Hubert Lyautey, résident français principal au Maroc, se fait l’un des principaux avocats de la construction à Paris d’un centre culturel musulman et d’une mosquée. Il y voit l’occasion pour la France d’affirmer son rôle de puissance coloniale majeure en célébrant la culture et les traditions de ses territoires coloniaux, et d’apaiser les tensions avec les séparatistes marocains de la guerre du Rif notamment. C’est officiellement en hommage aux 70 000 musulmans de l’Empire français – principalement issus d’Afrique du Nord, d’Afrique sub-saharienne et de Madagascar – tombés dans les tranchées de la Grande Guerre qu’est inaugurée, en 1926, la Grande Mosquée de Paris, au cœur du quartier latin de la capitale, à la place de l’ancien hôpital de la Pitié.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Grande Mosquée a été largement utilisée par les résistants musulmans en France, notamment pour héberger et cacher les parachutistes britanniques, mais également pour secourir des familles juives en leur fournissant des identités arabes et arrangeant leur fuite vers le Maghreb.

La gestion de la Mosquée et des bâtiments alentour est dès sa création confiée à une fondation musulmane philanthropique, culturelle et autonome, aujourd’hui nommée Institut Musulman de la Mosquée de Paris, dirigée par un recteur et assumant un rôle prédominant dans l’Islam français.

À voir et à faire à la Grande Mosquée

La Grande Mosquée de Paris n’est pas qu’un lieu de prière : elle est constituée de nombreux bâtiments dont plusieurs peuvent être visités seul ou avec un guide.

Vous pourrez notamment admirer les nombreux ornements et détails sculptés à sa construction par des artisans d’Afrique du Nord selon des techniques traditionnelles et reprenant des principes utilisés pour certaines des mosquées les plus anciennes du monde arabe. Le minaret de 33 mètres de haut surplombe un joli patio avec jardins andalous et arcades sculptés où il est possible de se reposer. La salle de prière est particulièrement finement décorée et fournie en tapis d’une qualité exceptionnelle.

Si vous souhaitez ramener un souvenir, le « souk » de la mosquée est ouvert tous les jours de 11h à 19h, et est situé à proximité du salon de thé et du restaurant « Aux portes de l’Orient » qui servent des spécialités du Maghreb.

Un hammam réservé aux femmes est également accessible tous les jours sauf le mardi, de 10h à 21h.

Informations pratiques

La Grande Mosquée de Paris se situe juste en-face de la Grande Galerie de l’Évolution, du côté ouest du Jardin des Plantes, et son entrée principale est située 6 rue Georges-Desplas.

Elle est ouverte tous les jours sauf le vendredi, en été de 9h à 12h et de 14h à 19h, et en hiver de 9h à 12h et de 14h à 18h.

Les stations de métro les plus proches sont Place Monge et Censier-Daubenton (ligne 7), ou Gare d’Austerlitz (lignes 5 et 10 et RER C).

Si vous êtes intéressé par la culture arabe, sachez également que l’Institut du Monde Arabe est situé à 10 minutes à pied de la Grande Mosquée, au n°1 des Fossés Saint-Bernard. L’IMA organise des expositions permanentes et temporaires et dispose également d’une bibliothèque, d’une librairie, d’une boutique et d’un centre d’apprentissage de la langue arabe.