Dans le 4e arrondissement de Paris, sur l’Ile de la Cité, trône fièrement l’un des monuments les plus prestigieux de la cathédrale : Notre Dame de Paris. Au cours de ses siècles d’existence, Notre Dame de Paris a inspiré nombre d’artistes de tous bords, de Victor Hugo à Walt Disney, d’Honoré de Balzac à Léo Ferré. Célèbre pour son immense parvis et ses gargouilles, c’est aujourd’hui le monument le plus visité en France, et un véritable chef-d’œuvre d’architecture.

Notre Dame de Paris : plus d’un millénaire d’histoire !

Notre Dame de Paris

Les spécialistes pensent qu’à l’emplacement actuel de Notre Dame de Paris, en plein cœur de l’Ile de la Cité, se dressait déjà un édifice chrétien de grande taille dès le VIIe siècle de notre ère. Certains évoquent même le IVe siècle ! Il s’agissait à l’origine d’une cathédrale élevée en hommage à Saint Étienne.

Et c’est au XIIe siècle, sous l’impulsion de l’évêque de Paris Maurice de Sully, que Notre Dame de Paris a vu le jour. En effet, il fut alors question de démolir la cathédrale Saint Étienne pour édifier à la place un monument dédié à la Vierge Marie. Les travaux de construction ont débuté en 1163, en présence du Pape Alexandre III, qui en posa lui-même la première pierre. On peut considérer que cette première phase de travaux s’acheva vers 1250.

Il est néanmoins fort difficile de dater la fin de la construction, tant les travaux entrepris furent nombreux et titanesques. En effet, au fil des siècles, se sont succédé ajouts de structures et modifications. Chaque nouvelle ère architecturale ou artistique a vu son lot d’améliorations, et ce, jusqu’à récemment : les dernières modifications ont été achevées en 2004, et de nouveaux travaux ont été entrepris en 2012 pour aménager le parvis de Notre Dame.

Par ailleurs, l’histoire de Notre Dame de paris est intimement liée à l’histoire de France et à l’histoire de Paris. Du Moyen-Age à la Renaissance, de la Révolution Française à l’époque contemporaine, elle a été un témoin, voire un acteur majeur de toutes les étapes importantes de l’Histoire, et son nom est souvent associé à celui des plus grandes figures religieuses ou séculaires du pays, et même d’Europe. Notre Dame de Paris a en effet été depuis plus de 800 ans le théâtre de grands événements : premiers États généraux du Royaume de France en 1302, procès de réhabilitation de Jeanne d’Arc au XVe siècle, mariage de la future Reine Margot et d’Henri de Navarre (Henri IV) en 1572, sacre de Napoléon Bonaparte en 1804, funérailles de l’Abbé Pierre en 2007, entre autres.

Les éléments remarquables

Notre Dame de Paris présente des merveilles d’art et d’architecture à ses visiteurs.

Le parvis de Notre Dame (aujourd’hui Place Jean-Paul II), rendu célèbre dans l’imaginaire populaire par Victor Hugo, constitue le point de départ de toutes les routes de France : on parle du Kilomètre 0. Le parvis de la cathédrale s’étend devant l’entrée principale de la cathédrale, côté ouest. Dans les années 1970, les archéologues ont découvert une crypte sous ce parvis. Elle a été aménagée et ouverte au public en 1980. On peut y admirer des vestiges de l’ancienne ville de Paris, depuis l’époque de la Lutèce gallo-romaine jusqu’aux aménagements haussmanniens du XIXe siècle. Une exposition dédiée à l’histoire de Paris est d’ailleurs en cours dans cette crypte, jusqu’au 31 décembre 2015.

Au sein même de la cathédrale Notre Dame de Paris, les orgues constituent un point d’intérêt particulièrement remarquable. Aujourd’hui, ils sont toujours opérationnels. Le Grand Orgue existe depuis le XIIIe siècle, et dans sa configuration actuelle depuis le XVIIIe siècle. Il a été entièrement restauré en 1992. Il comporte 115 jeux, et 8000 tuyaux ! L’Orgue de Chœur, quant à lui, a été installé au XIXe siècle. De plus petite taille, il compte malgré tout 2000 tuyaux.

Le Trésor de Notre Dame est également ouvert au public. Reconstitué en 1804 après avoir été réduit à néant pendant la Révolution, il comporte des reliques extrêmement importantes dans le monde chrétien. Entre autres, on peut y voir la Couronne d’Épines ainsi qu’un fragment et un clou de la Croix. Il contient également des reliques de Saint Louis, ainsi que nombre d’œuvres d’art, pièces de joaillerie et de mobilier, et manuscrits précieux.

Outre ces merveilles inestimables, la cathédrale Notre Dame de Paris dispose aussi de magnifiques vitraux, éléments d’architecture époustouflants, et bien plus encore. La meilleure façon de découvrir tous ces trésors est encore d’aller la visiter !

Informations pratiques

La cathédrale Notre Dame de Paris

Notre Dame de Paris est ouverte au public tous les jours de l’année : de 7 h 45 à 18 h 45 du lundi au vendredi, et jusqu’à 19 h 15 les samedis et dimanche. L’entrée est libre et gratuite, et le bureau d’accueil se tient à disposition des visiteurs tous les jours de 9 h 30 à 18 h (9 h le samedi et le dimanche). Des offices religieux ont lieu tous les jours de la semaine (cinq offices par jour, et sept le dimanche). Le dimanche à 18 h 30, une messe est présidée par l’Archevêque en personne.

L’accès à Notre Dame de Paris est très facile : le site est desservi par les lignes de métro 1 (station Hotel de Ville), 4 (station Cité ou Saint-Michel), 7 (station Châtelet), 10 (stations Maubert-Mutualité ou Cluny la Sorbonne), 11 et 14 (station Châtelet). De nombreuses lignes de bus permettent également d’y parvenir, et les parkings alentour sont nombreux.

De visites gratuites, d’environ une heure, sont offertes aux visiteurs. Il est également possible de se procurer des audioguides ou des livrets explicatifs pour visiter le monument en toute autonomie.

Il est bien entendu demandé aux visiteurs de respecter les règles de bon sens applicables à tout lieu de culte : la visite doit se faire dans le calme, et il est demandé à chacun de porter une tenue vestimentaire adaptée. Les appareils photo et caméras sont tolérés dès lors qu’ils sont utilisés sans flash.